Minorin – Printemps 2014

Subjectivement, le meilleur de l’animation japonaise sur la saison du printemps 2014.

Comme Amo a supprimé les tops Minorin par saison donc je fais les miens. Et comme je passe ma vie à procrastiner, j’ai fini aujourd’hui ceux de la saison de Printemps. Welp.
Bref, mes jugements critiques. Je me suis basé sur les mêmes catégories que celle du derniers Prix Minorin saisonnier.

Meilleur générique

Haikyuu !! tout
HapCha PreCure OP
Daimidaler OP
Love Live OP et ED
Ping Pong OP
Akuma no Riddle OP
(Et j’ai la flemme de faire un vrai truc pour cette catégorie, allez sur YouTube quoi, c’est des vidéos)

Meilleur personage feminin

  1. Eli (Love Live!)
  2. Waifu/10.

  3. Cure Honey (HappinessCharge PreCure!)
  4. C’est assez rare que je sois fan d’un personnage de soutien dans du Mahou Shoujo mais Honey est vraiment super chouette, toujours rayonnante d’énergie, toujours à supporter les autres quand ils en ont besoin et elle a en plus une CharaSong super méga chouette (qui ressemble à un chant de propagande en temps de guerre).

  5. Ayano (Mekakucity Actors)
  6. J’apprécie énormément Ayano sans que je sache vraiment pourquoi. J’ai accroché en premier à son design, donc bien avant le lol-anime, et j’ai ensuite été intéressé par le côté tragique de son histoire, sa relation avec le personnage principal et le reste du cast.

  7. Jibril (NO GAME NO LIFE)
  8. Perfect, would fap again. Elle a en plus des expressions assez formidables et remplit plutôt bien son rôle dans le harem du MC.

  9. Kaori (Issukan Friends)
  10. Le Moe, le Hnnng, le sourire qui te réchauffe le cœur, les larmes qui coulent sur tes joues quand elle pleure, le personnage que tu soutiens et encourage de toutes tes forces.

Meilleur personnage masculin

  1. Weng « China » Kong (Ping Pong)
  2. Le chinois connard, égoïste et imbu de lui-même qui n’arrive au Japon que parce qu’il n’avait pas le niveau pour son équipe nationale. Le capitaine qui chante avec toute son équipe le soir de Noël. Le joueur qui se donne à fond parce qu’il aime ce sport. Wong est un personnage aux multiples facettes avec une évolution écrite d’une main de maître. Bonus pour la conclusion de son histoire que je ne vais pas spoiler ici mais qui est tout bonnement sublime.

  3. Tobio Kageyama (Haikyuu!!)
  4. De Roi du Terrain à passeur de son équipe, Kageyama va pendant 24 épisodes apprendre à connaitre son équipe, connaître ce sport qu’il aime tant et surtout se connaitre lui, ses forces, ses faiblesses, son rôle sur le terrain et auprès des autres.

  5. Shiro (NO GAME NO LIFE)
  6. Il n’est pas formidablement bien écrit mais qu’est ce qu’il est plaisant à suivre. J’aime suivre ce genre de perso OP as fuck dont on sait dès le début qu’ils ne perdront pas et qu’ils s’en sortiront toujours en utilisant toutes les techniques possibles. Shiro est cool.

  7. Jun Inoue (Issukan Friends)
  8. Le connard au cœur d’or. Celui qui donne l’impression de n’être préoccupé par rien, celui qui peut regarder les gens en face pour leur parler avec franchise mais qui est profondément gentil et ira toujours aider les autres, le plus souvent sans qu’ils ne s’en rendent compte. Un type bien.

  9. Smile & Peco (Ping Pong)
  10. Les deux personnages sont difficilement séparables tant ils représentent tous les deux une facette d’une même pièce. L’un a attendu toute sa vie un héros avant de se rendre compte qu’il pouvait le devenir et l’autre a décidé de renoncer à tout héroïsme avant de s’en rendre compte qu’il était un héros depuis le début. Deux personnages absolument antipathiques mais formidablement écrits.

Meilleur Mahoukadude

  1. Mahoukadude
  2. Tatsuya Jesus
  3. One True Tatsuya
  4. Onii-sama
  5. Shiba Tatsuya

Anime le plus décevant

  1. Mekaku
  2. Aniplex a acquis une œuvre incroyablement populaire et… en a fait un truc bof. La construction de l’anime est bof, le script est bof, l’animation est bof, le seul truc bien c’est le traitement des personnages et c’est dommage.

  3. M3
  4. Il parait qu’un anime à ce nom là. Il parait. Dans les faits, les premiers épisodes étaient tellement inintéressants que personne n’a réussi à continuer.

  5. Abarenbou
  6. Vous vous êtes déjà demandés ce que donnerait Ashita no Joe en 2014 ? Abarenbou, c’est un peu l’idée. Alors ok, le manga est bien plus vieux mais l’adaptation anime donne vraiment cet impression et cela tombe un peu à plat. Parce que du coup, Ashita no Joe sans Joe et sans le contexte de l’époque bah non.

  7. Akuma no Riddle
  8. Du sang, des combats et des lesbiennes. Le pitch partait pas si mal (fin pour mon moi de 17 ans). Mais au final, l’anime était très peu intéressant à suivre, la faute à des personnages qui ne sont développés que sur un épisode pour mourir à la fin et du coup, on ne s’attache à personne.

  9. JOJO
  10. Le voyage n’a absolument aucun sens et le format « Monstre de la semaine » va très mal à un anime dont l’objectif est déjà clair dès le premier épisode. Du coup, c’est globalement pas extraordinaire parce qu’il y a plein de Stands qui sont au mieux quelconque.

  11. Captain Earth
  12. Y’avait de bonnes choses. Mais plein de longueurs et de persos chiants. J’en garde un souvenir mitigé.

Coup de Coeur

  1. NO GAME NO LIFE
  2. Based ISHIZUKA. Une realisation aux petits oignons, des personages hauts en couleurs, du fanservice qui fait plaisir, une écriture bien maitrisée avec son côté over the top, NGNL est un anime hyper plaisant à suivre avec un jeu de couleurs formidable.

  3. Issukan Friends
  4. Diabète/10. Tout était tellement mignon, tellement sucré dans cet anime que j’ai du aller acheter de l’insuline après le premier episode pour m’en injecter régulièrement. Mais en vrai, lisez le manga parce qu’il est supérieur.

  5. HappinessCharge PreCure!
  6. PreCure, ça fait des années que c’est une année sur deux. Cette année, c’est celle où la série est bonne. Cette année, PreCure nous a offert un humour débridé, des combats, en général, très bien mis en scène et des personnages tous plaisants. Y’a bien eu des moment « Meh » genre ce triangle amoureux qui n’a servi à rien et a duré longtemps mais dans l’ensemble, HapCha est un bon PreCure.

  7. Love Live S2
  8. C’était frais, c’était joyeux, c’était triste, c’était musical, c’était bien mis en scène, c’était 13 épisodes de qualité.

  9. Kenzen Robo Daimidaler
  10. C’était coooooool. Des mechas, du fanserv, des seiyuus de qualité, du fanserv, un OP catchy, du fanserv. Que le peuple demande-t-il de plus ?

Meilleur anime

  1. Ping Pong
  2. Actuellement en lice pour ma 1ère place sur l’ensemble de 2014, Ping Pong a été un anime qui n’avait aucune raison d’exister et qui n’a bien failli ne jamais exister. Il a fallu l’abnégation de YUASA et de son équipe pour voir l’œuvre adaptée en anime, à raison d’un storyboard tous les 10 jours ! Le comité de productiion a validé l’anime fin décembre et le dernier épisode a été diffusé fin juin. C’est ridiculement court pour un anime, à la limite de l’impossible. Le résultat ? Des maladresses techniques par manque de temps mais qui ne réussissent en rien à gâcher cette histoire formidable, cette réalisation unique, ses personnages détestables mais d’une réussite insolente et ses matchs formidablement orchestrés. Ping Pong avait 1000 raisons de ne jamais réussir, je suis honnêtement heureux que cet anime existe.

  3. Haikyuu!!
  4. Anime de sport, 2e. Là où Ping Pong avait toutes les raisons de ne jamais arriver, Haikyuu!! est au contraire un anime sur lequel la Shueisha a mis le paquet. Deux cour, Production IG à la réalisation, campagne marketing omniprésente au Japon, diffusion à un horaire grand public (lundi à 17h), l’anime avait tout pour réussir et… il a réussi. Le manga de base est bon, Production IG a su l’adapter de très bonne manière avec de temps à autre quelques moments de brillance dans l’animation. C’est un anime de sport Nekketsu efficace que je recommande sans hésiter.

  5. Love Live S2
  6. La S1 était sympa mais était surtout consacrée à la création du groupe. La S2 est vraiment excellente. Bien construite avec parallèlement le Love Live et le départ des 3e années, elle réussit à toucher juste. On est heureux avec les personnages, on pleure avec eux, on chante avec eux, on danse avec eux, on veut les voir réussir et plus que tout, on veut les voir rester ensemble tout en sachant pertinemment que c’est impossible. La série se paye en plus le luxe d’avoir une excellente réalisation, une animation plus que correcte et un soin tout particulier apporté aux visages et aux expressions des personnages. Bravo.

Le coin des animes que j’ai vu mais qui ne rentrent dans aucune catégorie

Date A Live II : C’est la saison 2 de DAL. Vous avez aimé la 1ère, vous allez aimé la 2e. Sinon, passez votre chemin. Rien de bien marquant quoi.
Kanojo ga Flag wo Oraretara : J’ai eu l’impression de voir une comédie romantique d’il y a 20 ans, pliz quoi. J’ai drop rapidement.
Inugami-san to Nekoyama-san : Du Shoujo-Ai. C’est mignon. Heureusement que ça dure que 4 minutes par semaine parce que c’est pas formidable. Fin c’est du shoujo-Ai donc ça se regarde si on aime ça.
Mahouka Koukou no Rettousei : Base Mahoukadude
Mahou Shoujo Taisen : RIP GAINAX. L’anime fait 3 minutes par semaine, y’a 6 épisodes sur 25 qui ont été intégralement sous-traités. Quelque part, c’est triste à voir. L’anime en soi était sympa ? Je crois ? On change d’héroïne tous les 4 épisodes donc la qualité était très aléatoire. Mais j’ai bien aimé certains arcs.
Marvel Disk Wars: The Avengers : J’ai vu les 9 premiers épisodes. C’est de l’anime pour enfants avec les Avengers (minus Black Widow, plus the Wasp (?)) enfermé dans des espèces de disques. C’était pas désagréable mais ça n’avait aucun intérêt en soi.
Selector Infected WIXOSS : J’en sais assez pour mater la saison 2. Si vous voulez voir des filles se faire briser leurs rêves et des beaux décors, allez-y. Sinon, passez votre chemin. Par contre, des gens considèrent l’anime comme une déconstruction de Madoka et c’est le plus gros bullshit que j’ai vu depuis qu’un terme a utilisé le terme déconstruction pour la première fois.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *