IKUHARA et la réalisation de Sailor Moon

IKUHARA est un grand réalisateur mais il n’est pas arrivé du jour au lendemain en tant que réalisateur sur Sailor Moon. Rétrospective.

Sedeto me demande que veut dire le poste de Réalisateur de Série qu’à IKUHARA a sur Sailor Moon, sa question amène d’autres questions donc je vais faire profiter tout le monde d’une petite explication sur IKUHARA et la réalisation de Sailor Moon. Si vous en avez rien à faire, vous pouvez CTRL+W.

Contrairement à ce qu’on peut penser, quand la TOEI donne le poste de Réalisateur de la Série à IKUHARA, ce n’est en fait pas la TOEI qui prend la décision et ce n’est même pas au début de la série.
IKUHARA n’est, au début de Sailor Moon, pas un parfait inconnu. Il a auparavant été assistant réalisateur sur diverses séries TOEI dont vous n’avez probablement jamais entendu parler comme Maple Town. Il est pour la première fois réalisateur d’épisodes sur une série appelée Goldfish Warning, un Mahou Shoujo diffusé en 91-92. TEOI connait donc le bonhomme et apprécie son bonhomme. Dans le même temps, la Sheisha et TOEI décide de surfer sur la vague Magical Girl avec une nouvelle série du nom de Sailor Moon. Le projet est pensé pour être cross-media et l’oeuvre est prévue pour se commencer et se finir en même temps à la télé et en manga.

Niveau manga, Sailor Moon est entre les mains de Naoto TAKEUCHI et niveau anime, c’est Junichi SATO qui est à la réalisation. IKUHARA et SATO se connaissent très bien puisqu’ils ont travaillé ensemble sur Goldfish Warning, SATO en temps que réalisateur et IKUHARA en temps que réalisateur d’épisodes. C’est donc tout naturellement que SATO va donner à IKUHARA un certain nombre d’épisodes à réaliser sur Sailor Moon, sa nouvelle série. La série commence en mars 92 et deux choses vont se passer que la TOEI n’avait pas prévu : Sailor Moon a un succès incroyable et IKUHARA prend de plus en plus d’importance au fur et à mesure que la série progresse. Sailor Moon marche tellement bien que TOEI et la Shueisha décident de prolonger l’oeuvre avec de nouvelles saisons et en prolongeant le manga. Au milieu de Sailor Moon R, la deuxième série donc, SATO prend une décision assez étonnante, il décide de céder son poste de réalisateur à IKUHARA**. De l’épisode 14 à la fin, c’est IKUHARA qui est à la réal et, sous la guidance de SATO, il fait ses premiers pas en tant que réalisateur.

De manière très logique, c’est IKUHARA qui s’occupe du film de Sailor Moon R puis de Sailor Moon S, la 3e itération de la série, cette fois-ci sans l’influence de SATO. S est donc la première série qu’il a véritablement réalisé et cela se sent immédiatement. Son esthétisme et ses tics de réalisation sont omniprésents, le monde découvre à proprement parler IKUHARA, la carrière du bonhomme est lancé… mais il ne fera rien entre Utena et MawaPen soit pendant presque 13 ans ! Et là, il est sur Yurikuma.

TL;DR : est-ce que TOEI a vraiment confié à IKUHARA une ‘sacrée série’ comme l’est Sailor Moon ? Non. Avant d’exister, Sailor Moon était juste pensé comme une série de Magical Girl lambda* et ce n’était même pas lui à la réal de la première saison. Il n’est crédité comme Réalisateur de la Série que rétrospectivement, voire même qu’à partir de R.

*Pas si lambda que ça puisque c’est la série qui a lancé le Mahou Shoujo Sentai, c’est à dire des groupes de Mahou Shoujo ensemble plutôt qu’une héroïne seule, et c’est ce qui a entre autres choses contribué à son succès mais c’est une autre histoire.
**Par la suite, SATO réalisera, ou co-réalisera, des animes qui ont laissé une certaine trace dans l’animation japonaise comme Ojamajou Doremi ou Princess Tutu.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *