Bandai Namco et Youkai Watch

Vous aimez les chiffres ? Cool, c’est l’heure de parler de ceux de Bandai Namco pour le premier semestre 2014.

Parce que, sans que quiconque n’ait pu le prévoir, Bandai Namco vient de revoir son estimation sur son CA à la hausse de 25 milliards de yens sur le semestre (260 milliards à la place de 235) et de 20 milliards de yen (520 au lieu de 500) sur l’année fiscale 2014 (1er avril au 31 mars donc puisque je parle année fiscale jap). Côté bénéfice, l’estimation sur le premier semestre était à 12,5 milliards. Dans les faits, celui-ci est à 21 milliards de yens. Pourquoi ? Comment ? La réponse est toute simple. Youkai Watch.

Youkai Watch, c’est une licence assez intéressante. En premier lieu, c’était un manga prépublié depuis décembre 2012 dans le CoroCoro Comic qui est un magazine pour enfants. Le manga servait de publicité au jeu vidéo 3DS sorti en juillet 2013. Le jeu vidéo s’est vendu à un peu plus d’un million d’exemplaires en premier mois. Puis est sorti un deuxième manga, cette fois-ci dans le Ciao qui est un magazine pour petites filles. La licence marchait très clairement bien, au point que des gens soient en mode « Ouais, c’est le successeur de Pokemon » mais au fond, en 2013, personne n’y croyait vraiment. La série animé, commencée en janvier 2014, était diffusé le mercredi 19h qui est un horaire familial mais pas trop. Du coup, Youkai Watch n’avait même été comptabilisé dans les chiffres d’affaires par licence de Bandai Namco dans son estimation et sur la vente que des jouets, c’était estimé à un « faible » 3 milliards sur le premier semestre et 7 milliards sur l’année. Depuis, qu’est-ce qu’il s’est passé ? La licence a explosé.

En avril, Bandai a senti venir le filon et a passé l’anime au vendredi 18h30 qui est pour le coup un horaire ultra-familial et ultra-regardé par les enfants. Puis le deuxième jeu vidéo est sorti en juillet 2014. Derrière, les ventes ont explosé. Sur le premier semestre 2014, Youkai Watch a rapporté à Bandai Namco la très modique somme de 37,8 milliards dont 22,5 milliards en jouets et a vendu plus de 2 millions de copies du jeu vidéo. C’est énorme. En un semestre, Youkai Watch est passé de complètement inconnu à la plus grosse licence en jouet de Bandai Namco, réalisant deux fois plus que Gundam (11,5 milliards) ! Et les prédictions sur l’année au gloabl (40 milliards) la font même dépasser Kamen Rider (25,6 milliards) et Power Rangers (24,1 milliards). Il n’y a que Gundam (70 milliards) chez Bandai Namco qui réussit encore à vendre plus que Youkai Watch.

Et ce qui est magnifique dans ces résultats, c’est qu’en deux ans, Bandai a su renouveler son parc plutôt vieillissant de licences juteuses. Pendant très longtemps, on a eu Gundam, Kamen Rider, Power Rangers, One Piece et Dragon Ball pour les garçons et PreCure! pour les filles et c’est tout. C’est des séries qui sont vieilles, certaines n’ayant même plus de nouveaux animes ou alors que des remakes. Et là, entre 2013 et maintenant, Bandai a lancé Aikatsu! pour les filles et Youkai Watch pour les deux sexes. C’est important à comprendre parce que ça explique le succès de Youkai Watch de la même manière que Frozen a été un succès. Les garçons et les filles achètent du Youkai Watch. C’est une licence qui marche bien chez tout le monde.

Sur l’année fiscale 2014, les deux séries vont rapporter à Bandai 52 milliards de yens. Pas étonnant après que Bandai Namco soit considérée comme une poule aux oeufs d’or.

Source :
Le bilan semestriel de Bandai Namco

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *